La Carotte

La carotte.

Nous connaissons tous les belles carottes d’un orange éclatant, que nous dégustons aussi bien cuites qu’en salade. Dans certaines régions de France, on connaît la carotte sous le nom de « pastenade », une appellation qui nous vient tout droit des romains!

Un peu d’histoire :

Le saviez-vous, la carotte nous vient certainement d’Afghanistan. De plus, elle fût pendant longtemps considérée comme une épice plutôt qu’un légume. Les carottes, avant d’être cultivées de façon intensives, étaient naturellement rouges, violettes, blanches, vertes, pourpres, noires ou jaunes, mais aucune n’était orange! Notre carotte orange est en fait le fruit d’un croisement ente des carottes à chair blanches et rouges, fabriqué par des hollandais au XVIe siècle, qui tenaient à montrer leur fidélité à la Maison d’Orange. C’est de ce croisement que nous viennent nos carottes « modernes ».

Les bienfaits de la carotte bio :

  • Grossesse : il est vivement recommandé de manger des carottes pendant la grossesse, car elle contient de nombreuses vitamines dont le besoin est alors accru.
  • Foie : la carotte est connue pour améliorer le fonctionnement du foie
  • Transit : la carotte est riche en fibres qui possèdent un fort pouvoir de rétention d’eau, ce qui lui permet de combattre la constipation tout comme la diarrhée.
  • Arthrite et goutte : il est recommandé aux personnes souffrant d’arthrite et de goutte de manger des carottes.

Et une recette, pour finir ?

Un petit bœuf braisé aux carottes

Recette Braisé de boeuf aux carottes

 

Ingrédients pour  4 personnes :

  • 600g de viande de boeuf (pour bourguignon) coupée en dés
  • 600g de carottes coupées en rondelles
  • 200 g de lard fumé coupé en lardons
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • sel, poivre, herbes de Provence
  • huile d’olive
  • 1/2 litre de vin rouge
  • 1/2 litre de bouillon

Marche à suivre :

Faire revenir les oignons a feu vif dans une marmite avec de l’huile d’olive.
Une fois qu’il sont transparents, ajouter les dés de bœuf et remuer régulièrement pour que toutes les faces soient prises.
Saler, poivrer et ajouter une bonne pincée d’herbes de Provence. Ajouter le lard, puis les carottes et l’ail non épluché, et verser le vin et le bouillon.
Maintenir le feu vif jusqu’à ce que le contenu de votre marmite bouillonne.
Baisser alors le feu (feu très doux), et laisser mijoter pendant 1h30 (ou plus) en vérifiant qu’il reste suffisamment de liquide pour que la préparation n’attache pas au fond. Rajouter de l’eau ou du vin blanc si besoin.

Retrouvez la recette originale ici.